Accueil du site > CARNET DE BORD > Retour d’Oujda

lundi 30 avril 2012


Retour d’Oujda


J’ai été invitée par l’association Ancrages à intervenir au séminaire "Les migrants, passeurs de mémoire" qui s’est tenu à Oujda la semaine passée. Dans un langage savant, il est porté sur le programme : "l’ambition de cette rencontre vise à croiser différentes approches disciplinaires pour comprendre les phénomènes de patrimonialisation des immigrations". Plus prosaïquement, il s’agit de favoriser à Oujda la création d’un lieu de mémoire, dédié aux parcours migratoires des marocains de l’étranger.

En pleine campagne électorale, j’ai pu avancer sur ce sujet sans tabou et sans remord. La récente polémique lancée par la députée UMP, Madame Valérie Rosso-Debord à l’encontre de ma double compatriote Madame Najat Vallaud-Belkacem est bien entendue indigne, mais donnait un certain relief à mon propos. J’ai déjà eu l’occasion de dire combien l’anathème sur la double nationalité me semble stérile et dangereux.

J’ai pu le redire à Oujda devant une salle comble dans une région en plein développement avec l’ambition, elle aussi de servir de passeure entre deux pays : l’Algérie et le Maroc.

Dans un discours ramassé j’ai pu lors de la dernière table ronde intervenir sur la vie associative. J’ai mis en garde contre le communautarisme. Pourquoi ?

Notamment parce que la dimension communautariste est intrinsèquement étrangère à la dimension associative fondée sur la liberté aussi bien dans les objectifs à atteindre que dans les moyens à mobiliser.

Mais force est de constater que les communautaristes n’hésitent pas à emprunter la dimension associative pour mieux la circonvenir. Méfions-nous de ces nouveaux apôtres associatifs qui détournent ce droit pour des objectifs qui sont étrangers à notre culture d’ouverture et de tolérance. Et vous aurez compris que mon propos est valable ici comme là-bas.

Pour aller plus loin, à télécharger :

Documents joints


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Mots-clés : Donnezdusouffle
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document
Qui êtes-vous ? (optionnel)

 

Retour d’Oujda , par Charline

Félicitations pour la pertinence de votre analyse, c’est généralement délicat de lire de bons articles concernant ce sujet.

blackjack betclic


blackjack davy


blackjack insurance blackjack queen of hearts blackjack variations schecter blackjack 006 blackjack 400 font


Fichier associé au message :

 

Retour d’Oujda , par samchab

Nous avons un role à jouer en tant que binationaux pour favoriser les echanges entre societe d accueil et societe d origine. Fatima Orsatelli en tant qu élue de la Republique a su transmettre ce message a l assemblée et inviter les marocains à prendre en compte le maitien d un lien de qualité avec ces binationaux mais également à l egard des migrants qui sont accueillis au Maroc, aujourd hui. lentre deux tour de cette élection ne laisse pas de doute sur les choix politiques qui s offrent à nous. Le candidat de l identite plurielle et du respect de la diversité sera le notre. Samia Chabani Ancrages



Fichier associé au message :

     

Répondre à cet article