Accueil du site > CARNET DE BORD > Aujourd’hui en France Dimanche

dimanche 18 octobre 2015


Aujourd’hui en France Dimanche


Pour ceux qui ne l’ont pas lu, la livraison dominicale du Parisien - Aujourd’hui en France Dimanche, n’est pas des plus agréables. Loin s’en faut, quand on voit en une "Marion M... favorite en Paca"

Avec des intentions de votes qui la place en tête dès le premier tour elle reste favorité pour le second. Certes comme le rappelle le commentateur les résultats de l’enquête Odoxa sont inférieurs à la marge d’erreur, mais reprenant les propos de Gaël Sliman le journal mentionne que l’ordre des deux premiers peut encore changer. "En revanche une victoire du PS serait à ce jour hors de portée".

Inutile d’épiloguer pour savoir comment on en est arrivé là. L’essentiel est ailleurs. Il s’agit de se battre pour inverser la tendance. Mais on ne peut contrer une réalité arithmétique avec des chimères. Seul prévaut une lucidité à toute épreuve.

Je propose trois points au débat.

Le premier est d’arrêter toutes formes de circonvolutions avec l’unité de la gauche. Elle s’est envolée depuis quelques mois : nos concitoyens le savent. Inutile d’organiser de pseudo-referendum. Il y a mieux à faire que de courir derrière un prétendant dont la volonté est de se compter au premier tour. Mieux vaut préparer les épousailles d’entre deux tours si l’essentiel est préservé. Et cela se construit avec des personnalité irréprochables qui ne feront pas figure d’épouvantail.

Le deuxième est justement d’ouvrir les listes pour y mettre de la couleur et de la consistance. Un scrutin de lste n’est pas l’occasion de recycler des porteurs de multiples mandats, des porteurs d’eau à des parlementaires assoifés ou des salariés qui vivent déjà de la politique. Parlons cru : la liste socialiste ne plait à personne et si l’on insiste un peu, pas même ceux qui y figurent.

Le troisième point est le plus important. Comment ne pas comprendre que l’on ne fait pas campagne en bradissant le énième guichet unique ou en faisant de l’identité une thématique de gauche. Ce que nous sommes, nous méditerranéens progressistes, nous le savons, ce que nous avons en commun aussi, ce qui nous différencie bien évidemment. Inutile de le nier et l’essentiel n’est pas là. Quand la maison brule on va à l’essentiel. C’est précisément ce qui touche nos concitoyens : l’accès au pouvoir, son exercice, la transparence indispensable. Je dis souvent que la modernité en politique c’est de conquérir le pouvoir pour le redistribuer. J’y crois fortement. Nous devons faire campagne sur l’indispensable transparence dans l’exercice du pouvoir et de la façon que nous aurons d’associer l’énergie de nos concitoyens pour surmonter les défis auxquels nous sommes confrontés. Voilà ce qui peut constituer un projet politique ancré régionalement.

A ces points, je suis loin de renconcer. C’est pour cela que dans l’article suivant le sondage, publié sur une double page avec comme thématique "Marseille malade de la violence" quand le journaliste Philippe Martinat me fait dire que j’ai décidé de ne pas me représenter (voir ci-dessous), je lui rappelle ce que j’ai rajouté immédiatement après : "sur des listes qui, en leur état actuel, n’offrent aucune perspective de renouveau par un projet politique à meme de répondre aux attentes de "bon gouvernement" de nos concitoyens." Au téléphone, Philippe Martinat m’a indiqué qu’un rectificatif serait publié demain lundi. Et bien je l’attends !

Ajout du lundi 19 octobre Comme annoncé, sur mon compte twitter le rectificatif attendu est arrivé !


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Mots-clés : Donnezdusouffle
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document
Qui êtes-vous ? (optionnel)

 

Aujourd’hui en France Dimanche , par Citoyen13

Si l’on veut agir pour le bien de tous, ce n’est certainement pas avec les socialistes qu’on peut y arriver ! Fatima a bien fait de ne pas se représenter sur la liste socialiste !


Aujourd’hui en France Dimanche
Fichier associé au message :

 

Aujourd’hui en France Dimanche , par Maryse Albertini

Fatima

Il serait profondément injuste qu’une élue qui a tant fait pour le bien-être de tous ne figure pas sur la liste socialiste. Ce serait à désespérer. Fatima tu dois tenir bon et te représenter pour porter la parole de ceux que l’on n’écoute jamais.



Fichier associé au message :

     

Répondre à cet article