Accueil du site > CARNET DE BORD > Aymeric Chauprade sur le banc des prévenus

mercredi 13 janvier 2016


Aymeric Chauprade sur le banc des prévenus


Hier le député d’extrême-droite lançait une campagne de publicité abondamment relayée par la presse d’extrême-droite. Pensez la création d’un nouveau parti au nom des Français libres. Comme une insulte au Général de Gaulle qui s’est appuyé sur les français de toutes origines et les africains pour se délivrer du joug fasciste, de ceux-là même dont M. Chauprade est l’héritier.

Par sa campagne de presse, M. Chauprade cherchait par-dessus tout de cacher qu’il était ce 13 janvier 2016 devant le tribunal correctionnel. Et c’est là bien sa place : sur le banc des prévenu, car avec la LICRA, je me suis portée partie civile devant le tribunal sur les faits de provocation publique de M. Chauprade à la discrimination et à la haine.

Au nom du peuple français, le tribunal tranchera.

     

Répondre à cet article